Hotel restaurant – Courchevel au sommet de la gastronomie, nouvelle pluie d’étoiles

Hôtel à Courchevel trois macarons

LE 1947 – Hôtel Cheval Blanc Courchevel – SEUL NOUVEAU 3* au guide MICHELIN 2017

Hôtel à Courchevel deux macarons

LE KINTESSCENCE – Hôtel K2 Palace

LE MONTGOMERIE – Hôtel K2 Altitude

La station de Courchevel, déjà appréciée et reconnue dans le monde entier pour ses 8 restaurants étoilés et la variété de sa gastronomie – avec quelques 110 adresses – va attirer et satisfaire encore plus de gastronomes. En effet, c’est avec plaisir et fierté qu’elle a pris connaissance des nouvelles étoiles décernées ce jour par le guide Michelin à 3 des restaurants de la station.

Le restaurant 1947 (hôtel Cheval Blanc Courchevel*****Palace) du chef Yannick Alléno devient le premier 3* de Courchevel.

Le Kintessence (hôtel K2*****Palace), avec le chef Jean-Rémi Caillon, et le Montgomerie (hôtel K2 Altitude*****), et son chef Gatien Demczyna, sont tous deux récompensés par une deuxième étoile.

restaurant courchevel 1947
Restaurant Le 1947 – ©Jean-Christophe, Studio Bergoend

Les vacanciers peuvent à présent découvrir un restaurant 3*, quatre restaurants 2* et trois tables 1* lors de leur séjour à Courchevel.
Cette incroyable concentration d’étoiles en un même lieu reflète l’implication constante et le professionnalisme sans faille de ces artistes de la gastronomie.
Sans pour autant oublier les nombreuses adresses gourmandes de la station, l’aura de ces étoiles au niveau international conforte et renforce le positionnement de Courchevel en tant que destination incontournable de l’art de vivre.

Les nouvelles étoiles à Courchevel :

LE 1947 – TROIS MACARONS

Restaurant de l’Hôtel Cheval Blanc Courchevel*****Palace
Premier restaurant de Courchevel à décrocher la distinction suprême, le 1947 doit son nom au plus prestigieux millésime de Château Cheval Blanc. Il met en scène l’art culinaire du chefYannick Alléno, 48 ans, arrivé à Courchevel en 2008. En toute intimité, le 1947 accueille chaque soir autour de cinq tables un nombre volontairement restreint de convives, pour leur faire vivre une expérience gastronomique unique. Le guide Michelin consacre ainsi les « extractions » du chef et la gastronomie savoyarde.
« Un grand merci à mes merveilleuses équipes d’Alléno Paris(Pavillon Ledoyen, auréolé de la distinction suprême en 2015) et du 1947 au Cheval Blanc à Courchevel !!!!! Vous êtes fantastiques », s’est réjoui jeudi matin et en anglais le chef sur les réseaux sociaux.

Pour plus d’informations, cliquez ici

LE KINTESSENCE – DEUX MACARONS

Restaurant de l’Hôtel K2*****Palace
Le Kintessence est récompensé pour la qualité des produits, la créativité de la cuisine et le niveau du service du restaurant, désormais doublement étoilé. Dans ce havre intimiste tourné vers la haute gastronomie, Jean-Rémi Caillon dévoile une cuisine élégante et inspirée. Ses créations rendent hommage aux produits de saison sélectionnés avec la plus grande exigence.

LE MONTGOMERIE – DEUX MACARONS

Restaurant de l’Hôtel K2 Altitude*****
Véritable salon gastronomique, le Montgomerie, du nom de l’alpiniste qui baptisa le K2 en 1856, est le restaurant de l’hôtel K2 Altitude où le chef Gatien Demczyna et le chef-pâtissier Sébastien Vauxion concoctent leurs plus belles créations.

—————

Et toujours :

DEUX MACARONS :

LE CHABICHOU – DEUX MACARONS

Restaurant de l’Hôtel Le Chabichou****
Avec deux macarons depuis déjà 33 ans, le chef Michel Rochedy a été le premier à introduire la gastronomie en montagne. Véritable figure de la station, le chef et son second Stéphane Buron ne cessent d’innover, et le restaurant ravit les papilles des convives été comme hiver.

PIERRE GAGNAIRE POUR LES AIRELLES – DEUX MACARONS

Restaurant gastronomique de l’Hôtel Les Airelles*****Palace
Chercheur, explorateur et inventeur de saveurs, Pierre Gagnaire, dans un espace en forme d’hommage à Sissi Impératrice, insuffle son talent à son équipe et comble les gourmets avec une créativité culinaire raffinée.

UN MACARON :

L’AZIMUT – UN MACARON

Dans une ambiance chaleureuse, le chef François Moureaux propose une cuisine gastronomique accompagnée d’une belle carte des vins.

LE BAUMANIERE 1850 – UN MACARON

Restaurant gastronomique de l’Hôtel Strato*****
Entre influences montagnardes et inspirations provençales, le chef Jean-André Charial promet une expérience gastronomique inoubliable.

LE FARÇON – UN MACARON

Le chef savoyard Julien Machet propose une cuisine moderne et créative, inspirée des produits régionaux, dans un cadre élégant et boisé.